Loading

Configurateur AODD

Configurateur AODD

Garnitures mécaniques d’une pompe

8 février 2019

Une garniture mécanique est un élément servant à séparer deux espaces entre lesquels il ne doit pas y avoir de communication de fluide.

JOINT TORIQUE

On appelle joint torique un anneau à section circulaire utilisé comme garniture mécanique d’étanchéité. Il est conçu pour être installé dans des logements spécifiques, comprimés lors de l’assemblage de deux ou plusieurs parties.

L’union des pièces entre lesquelles le joint torique est installé peut être statique (si les deux éléments ne se déplacent pas l’un par rapport à l’autre) ou dynamique (s’il y a un mouvement).

Ce dernier doit être dûment lubrifié du fait du frottement et donc de la chaleur produite.

Les joints toriques ont la particularité de pouvoir être réalisés dans une vaste gamme de matériaux, en fonction du fluide avec lequel ils entrent en contact.

Habituellement, il s’agit d’élastomères (des matériaux élastiques, pour supporter une déformation et garantir une bonne étanchéité), mais on les trouve également dans des matériaux plus rigides (PTFE par exemple).

Lors de la conception des plans d’appui, il est important de créer des gorges de logement finement travaillées, sans reliefs ni bavures, et dimensionnées en fonction des nombreuses informations techniques disponibles.

GARNITURES À SOUFFLET

Généralement, ce type de garniture est utilisé sur des pompes centrifuges.

Avec cet élément mécanique, il est possible de séparer la chambre d’entrée du fluide et les éléments mécaniques comme le moteur, l’arbre, etc.

Il est surtout utilisé lorsque la pompe traite des fluides avec des particules solides en suspension, dont le pourcentage, s’agissant de pompes centrifuges, devra être restreint.

L’image illustre, en section, une pompe centrifuge avec garniture à soufflet produite par Debem.

En rouge, la garniture mécanique à soufflet est ainsi composée:

  • Bague en silice (gris) ou autre matériau sur demande, avec joint torique (élément fixe).
  • Bague en céramique (blanc) ou autre matériau sur demande, avec joint torique fixé sur le soufflet.
  • Soufflet en PTFE flexible.
  • Ressort en acier AISI 316 qui garantit l’extension du soufflet et donc une pression entre les deux anneaux d’étanchéité.

Soufflet, ressort et bague en céramique constituent un ensemble unique, qui tourne ensemble sur l’arbre de la pompe, sur lequel est fixée la turbine.

La lubrification des deux anneaux est produite directement par le fluide, lequel crée un microfilm en mesure de réduire les frottements des roulements.

JOINTS À LÈVRE

Généralement, ce type de garniture est utilisé sur des pompes centrifuges.

Avec cet élément mécanique, il est possible de séparer la chambre d’entrée du fluide et les éléments mécaniques comme le moteur, l’arbre, etc.

L’image illustre, en section, une pompe centrifuge avec joint à lèvre produit par Debem.

Il est utilisé principalement pour des situations moins critiques que la précédente et peut être réalisé en Viton ou EPDM (ou dans d’autres matériaux, en fonction du constructeur).

Il s’agit d’une garniture mécanique fixe, à l’intérieur de laquelle tourne l’arbre de la pompe.

Il ne demande aucune lubrification, mais un certain refroidissement qui doit être garanti par le fluide pompé.

Partager ce post:

Demander des informations








Je souhaite m’inscrire à la newsletter
Les champs avec l’astérisque (*) sont obligatoires